Festival d'Été

Rencontres de la Saint-Glinglin

Le Cul entre deux chaises

Suite aux interdictions diverses, incohérentes et totalement inappropriées, le festival d’Été de cette année s’est mu en autre chose, parce que tant qu’on n’est pas tous morts, autant profiter du moment.

Prochaines dates à venir très bientôt !

Dimanche 6 septembre : Shiatsu sur chaise avec Virginie Dehausse

  • Installations plastiques et expositions des œuvres du concours Carte blanche dans le hameau des Garlopeaux
  • Buvette et petite restauration sur place, merci d’apporter vos verre, bol et couverts
  • Les spectacles commenceront à l’heure
  • Entrée libre & participation au chapeau
  • Tout se passe en plein air !

Concours d’art plastique n°17

Carte blanche, quartier libre

Onze mois pour délivrer… ce que tu veux, toutes les œuvres seront les bienvenues.
Celles que tu a déjà faites et celles à venir …
Les œuvres seront exposées le dimanche 6 septembre dans le hameau des Garlopeaux et vendues aux enchères en soirée

Le Festival d’Été…

… c’est un moment hors du temps hors les murs autour d’ un thème sur lequel une vraie réflexion est menée à partir de janvier, une réflexion rêveuse c’est elle qui nourrira le contenu, les contenants de cet instant et ses quatre rendez-vous auxquels on n’échappera pas :

  1. Les Clowns
  2. L’Exposition des œuvres du concours d’art plastique
  3. La vente aux enchères des œuvres du concours d’art plastique présidée par Mme Rupfe, commissaire priseuse

… et puis il y a aussi des surprises… avec des invités rencontrés dans l’année concert, batucada, piano en plein air, petit déjeuner partagé, danse au clair de lune, performance au lever du soleil, dégustation, rencontre vocale, marionnettes…

Un concours ?

Lancer un concours était un pari un peu fou !

Mais les folies douces ne génèrent que de la douceur, du rire et du bonheur. On sait quand on commence quelque chose mais jamais jusqu’où ça ira ! Ça dure ou ça ne dure pas ! Ici, on aime les expériences humaines, le concours en est une.

D’abord faire appel à l’imaginaire des gens, donner une échéance de neuf mois de gestation de réflexion. Ensuite relancer, encourager à… Et recevoir les œuvres. Là c’est le bonheur. Des cadeaux des cadeaux. Car personne ne peut savoir à quel point les œuvres diffèrent.

Et ça c’est de l’extraordinaire.

On rassemble les œuvres, on rassemble un jury qui décerne trois Prix modestes. On rigole mais on fait les choses sérieusement.
Et on boit un verre.

Et puis durant une journée on expose toutes les œuvres dans le hameau des Garlopeaux. Et là ce jour-là, il y a une ambiance toute particulière car c’est le seul jour de l’année où les habitants se promènent chez eux, se promènent tout court, où des visiteurs viennent jeter un œil, ou deux.

En fin de soirée a lieu la vente aux enchères des œuvres.
Et là on vous recommande vivement de venir y assister…

Facebook