Agenda 2019 • 2020

Concours d’art plastique n°17

Femmes je vous aime
de Fifi à Sissi, vive les femmes !

Neuf mois pour délivrer le féminin qui se love en toi
Les œuvres seront exposées le dimanche 28 juin dans le hameau des Garlopeaux et vendues aux enchères en soirée.

Pour agrémenter les soirées, les spectateurs sont invités à apporter des petites choses à boire ou à grignoter.

Tarifs

Adhésion annuelle à l’association : 16€

Spectacles plein tarif : 12€ / adhérents : 10€ / 12-25 ans & chômeurs : 6€

Stages renseignements et inscription 09.77.64.32.35 / pour tous les stages, on peut payer en plusieurs fois. Savoir aussi que l’argent ne doit pas être un obstacle pour participer.

  • sam
    12
    Oct
    2019
    dim
    13
    Oct
    2019

    Texte et chanson • Perfecto

    sam 20h30 • dim 17h

    Allez viens, prend ton blouson, y a la Claudine Lebègue qui aligne son Perfecto, troisième volet de la saga autobiographique À ma zone. Avec accordéon et tout le tintouin, lecture vivante et jouée, elle poursuit sa chevauchée fantastique.
    Perfecto parle du cuir de la vie. De ses traces pleine-peau traversant le désert, un théâtre ambulant, les trottoirs de gauche, les chabadas intimes, la banquise, la mère, les zones interdites…
    Perfecto, comme le cuir du même nom, porte ses coutures avec une certaine fierté, même vieux. Et même plus encore, vieux. C’est sa lutte pour la classe à lui. Fierté, carcasse et chansons aux dents, c’est : Perfecto.
    Pour en savoir plus sur les livres et CD de Claudine Lebègue : claudine.lebegue.free.fr

     

    + d'infos
  • sam
    16
    Nov
    2019
    dim
    17
    Nov
    2019

    Chanson • Chansons de l'instant

    sam 20h30 • dim 17h

    Récital-solo chant & guitare


    "Plein chant dans l’esprit et la forme, chanson de haute tenue et cependant à hauteur d’homme" - Fred Hidalgo
    Laurent Berger a l’art de fouiller derrière les apparences. Avec juste le grain d’une voix et la chaleur d’une guitare, les mots se font corps, paysages, fleuves, vents, silences… Ils se font ruptures, espérances, sens, contresens, espaces, temps, contretemps, signes de vie, lignes de fuite… Avec désormais cinq albums à son actif, Laurent Berger est reconnu pour son inspiration singulière et son écriture élégante, sensible et imagée.
    Laurent revient ici pour la deuxième fois.

     

    + d'infos
  • ven
    06
    Déc
    2019

    Théâtre • Port racines

    20h30
    Le Grand déballage de labelle & cie

    De & avec Pierre Bertrand, Anne Danais, Anaïs Renaudie - labelles & cie

    « Il n'est pas facile de qualifier le spectacle Port racines tant son écriture, son esthétique et ses personnages sortent de l'ordinaire et ne répondent à aucun genre habituel. Conte ? Fable ? Récit ? Parfois chantée, un peu dansée, l'écriture, à la fois poétique et crue provoque un foisonnement d'images. Rêvées ou réelles ? On ne sait pas, et on s'en moque car on est très loin du réalisme. Et pourtant on y parle de la mer et ses naufrages, d'exode, de pollution, de radioactivité, de guerre, de misère, de violence et de domination masculine. Autant de sujets atemporels et constants à l'ombre du fantôme de Jacques Prévert. L'histoire est racontée par trois personnages, bloqués dans un port déserté du Cotentin : la vieille Bobette, Lanaïa, femme-enfant déposée par la mer et le très charmant Handive arrivé de la Lande, bavard et mythomane qui cherche l'aventure mais aussi l'amour. Ces trois êtres fantasques mêlent leur trois paroles et évoluent avec grâce dans un fouillis de textiles aux couleurs chatoyantes, tirés d'un tas de sacs Tati qui symbolisent deux désirs contradictoires, l'appel d'un ailleurs, et la force des racines. Le spectateur enchanté, (au sens fort du terme), par la richesse du texte et la beauté des images, a également applaudi l'agilité, la grâce, et la générosité de ces trois artistes. »
    Catherine Reynaud, La Nouvelle République, 20 mars 2017

     

    + d'infos
  • sam
    07
    Déc
    2019

    Texte et chanson • Fricassée de berniques sur lit de Prévert

    20h30
    Le Grand déballage de labelle & cie

    Lecture de textes de Jacques Prévert agrémentée de Nos Chansons de port
    Avec Pierre Bertrand, Anne Danais & Anaïs Renaudie - labelles & cie

    Cette fricassée est une lecture à trois voix et trois cœurs.
    Nous avons fait le choix de ne lire que du Prévert inconnu ou très peu connu et puisé dans l’œuvre complète. Nous avons pioché-pêché chacun, chacune de notre côté et rassemblé nos trésors. Et comme la vie est bien faite, il se trouve que nous avons fait des choix différents et complémentaires, un choix vaste donc. Nous aimons porter cette parole poétique et politique, notamment celle qui dénonce la bêtise humaine et la guerre, et résonne tant avec notre actualité. Hélas, Prévert n'a pas pris une ride.
    Nous sommes sur un banc. Les livres sont à nos pieds, tout se fait à vue. Tenues sobres.
    Les mots seuls et leur musique nous importent.
    Nos Chansons de port, créées pour le spectacle Port racines, et chantées à trois voix et à capella, ponctuent et flirtent avec l'univers du poète. Paroles et musiques sont de nous trois et les arrangements de Léo Danais. Un spectacle qui fait du bien par les temps qui courent !

    + d'infos
  • dim
    08
    Déc
    2019

    Voix et piano • Et si Duras aimait Bach

    17h
    Le Grand déballage de labelle & cie

    de & avec Anne Danais, voix & Alice Rosset, piano
    labelles & cie / Comme ça vous chante

    C'est le deuxième duo que montent Alice et Anne. Le premier c'est Chopin Sand. Là on pourra dire Duras Bach. Le texte de Marguerite Duras L'été 80 adapté par Anne Danais est le fil conducteur de cette lecture récital. Comment les deux paroles se font échos comment elles se mêlent, se tissent.
    À l'heure où l' on met à jour le site de La Maison du Chat Bleu, on ne sait pas encore comment ce sera.
    Ce que l'on sait c'est que Duras parle de la mer, des gens, de l'actualité de l'été 80 et aussi d'une histoire d'amour qui se tisse entre une jeune fille, monitrice et un enfant.
    On sait que ses mots appellent la musique de Bach. On l'entend déjà.

    + d'infos
  • sam
    11
    Jan
    2020
    dim
    12
    Jan
    2020

    Récital piano • Hasinakis

    sam 20h30 • dim 17h

    Alice Rosset et Jean-Christophe Kotsiras (pianistes), Comme ça vous chante

    Dialogue entre musiques écrites et improvisées. Ces deux pianistes aux parcours atypiques se rencontrent en 2008. Après des études de piano classique dans plusieurs conservatoires (Paris, Bruxelles, Poitiers, Montreuil...), et des diplômes dans différentes disciplines (instrument, écriture et analyse classiques et jazz, musique de chambre, histoire du jazz, langages contemporains...), leur voie s'affirme : Hasina cherche à faire exister le répertoire classique en dehors des salles de concert traditionnelles, tandis que Akis s'intéresse au jazz et développe une approche de l'improvisation et de la composition où se mêlent classique et jazz. Ensemble, ils créent des liens improvisés, questionnent l'écrit, embrassent l'inattendu, explorent une carte sans cesse renouvelée.

    + d'infos
  • sam
    08
    Fév
    2020
    dim
    09
    Fév
    2020

    Chanson • Intérieur avec vue

    sam 20h30 • dim 17h

    “Je suis une femme qui écrit devant sa fenêtre.”

    Textes et musiques principalement de Véronique Pestel, mais aussi Rémo Gary, Jean Duino, Jean-Michel Piton, Marceline Desbordes-Valmore et Aragon.
    Piano ou tapis volant ? Seule à son instrument, Véronique Pestel mêle les chansons de son nouvel album à « ses vieilles lunes », dessinant une énième carte du tendre et de l’interrogation, selon ce qu’elle voit de ses fenêtres : celles qui donnent sur le jardin, celles qui ouvrent sur les autres, celles qui ne comprennent pas ce qu’elles voient car ce ne sont pas des fenêtres mais des écrans.
    Intérieur avec vue, c’est chacun de nous, avec ses grandes visions et ses petits points de vue, son souci de soi et son mal aux autres.
    Intérieur avec vue, c’est aussi celui qu’éclairent les poètes qu’elle aime, chante et met en musique avec force. Parce que leurs paroles, comme la sienne, est une parole magique, soufflée au corps et passeuse d’âme. Baguette de fée ou balai de sorcière ?

    + d'infos
  • sam
    14
    Mar
    2020
    dim
    15
    Mar
    2020

    Chanson • Sourigues

    sam 20h30 • dim 17h

    Alain Sourigues avec Jules Thévenot à la guitare

    + d'infos
  • sam
    04
    Avr
    2020
    dim
    05
    Avr
    2020

    Chanson • Il était une fois Anne et Gilles

    sam 20h30 • dim 18h

    À deux, plus de 500 chansons et deux Grands Prix du Disque de l'Académie Charles Cros : Chantefleurs Chantefables, un disque pour enfants  (Desnos, Tardieu) et un sur le poète chilien Pablo Neruda. À deux, les tournées dans les café-théâtres, les cabarets, les Maisons de la Culture, les plateaux de télévision, chez Jacques Chancel et José Arthur. Après ce duo très rive gauche qui aura duré dix ans, Gilles écrit ses textes. Ses chansons évoquent sa vie, la nôtre aussi, l'amour qui passe, les souvenirs d'enfance. Depuis quelques années, Gilles Méchin met en musique et interprète des poètes. Gilles fête ses 50 ans de chansons avec les premières chansons faites à deux. À l'époque, Anne écrit, Gilles compose.
    Pour ce récital, il sera accompagné au piano par Alain Bréhéret.

    + d'infos
  • sam
    16
    Mai
    2020
    dim
    17
    Mai
    2020

    Texte et chanson • Il était un piano noir

    sam 20h30 • dim 18h

    Hommage à Barbara, de et avec Willy Michardière, Yann Palheire, Alice Rosset – piano
    La Troupe Solilès

    + d'infos
  • sam
    06
    Juin
    2020
    dim
    07
    Juin
    2020

    Théâtre • La Fontaine, contes et fables

    sam 20h30 • dim 18h

    de et avec Stéphane Kéruel
    Cie Le Chant de la Carpe


    Les spectateurs voient apparaître Jean de La Fontaine, en costume et perruque d'époque, comme échappé de l'au-delà et en visite dans notre monde contemporain où la plume et l'encrier sont maintenant devenus virtuels... Découvrant l'étrange mais, lui semble-t-il, bienveillante assemblée du public, il évoque ses « erreurs » littéraires passées - les contes libertins qu'il fut conduit à désavouer sous la pression d'un certain Abbé Pouget. Mais, rassuré par la bonne mine des spectateurs, La Fontaine ne résistera pas longtemps au plaisir de leur en faire découvrir quelques-uns... Quand soudain, des craquements sinistres qu'il prend pour les manifestations du courroux céleste de l'Abbé Pouget, le ramènent à la lecture apparemment moins subversive des fables. Mais les fables sont-elles si anodines quand elles dévoilent la méchanceté des puissants et l'âpreté des bien-pensants ?... Passant alternativement des contes aux fables, les spectateurs dégustent les résonances contemporaines de la très belle langue poétique de Jean de La Fontaine.

    + d'infos
  • ven
    26
    Juin
    2020
    dim
    28
    Juin
    2020

    Dix-septième Festival d’Été

    Clown, exposition, musique, performance
    (programme détaillé en mai)

    + d'infos
Facebook