LaTaupe1Des raisons d’écrire il y en a plein, des raisons de crier aussi il y en a plein, des raisons de créer il y en a plein, des raisons de prier aussi, beaucoup, des raisons de trier, il y a vraiment de quoi, ça peut prendre la vie entière, des raisons de vriller, y en a des pleins tiroirs, y a de quoi trier oui, de quoi vriller, des raisons de briller bon pourquoi pas, laisser venir la lumière, oui dedans soi faire au mieux, allez d’accord pourquoi ne pas briller après tout c’est l’été. C’est l’été depuis quand en fait, lalalalala c’est l’été, depuis quand c’est l’été, l’été la fête, le soleil, la mer, les pins, les ballades, les balades, le soleil, le soleil, le soleil, le soleilleux, temps ensoleillé, beau temps hein, ouais y a du soleil il fait beau, ouais… ouais, ouais…
Des raisons de déraisonner, des raisons déraisonnables, être déraisonnable c’est bon des fois, des fois on déraisonne, on s’étonne encore de savoir être drôle, on s’étonne de rire, on s’étonne de ne pas tuer, de ne pas tout défoncer, on s’étonne d’être très raisonnable, d’être très sage, à peine insolent·e, à peine vivant·e, à peine vibrant·e, d’être anesthésiée parfois même, presque parti·e ailleurs, presque sans rien ou de trop, plein. On sait plus on déraisonne, on sait plus trop, quoi, comment faire. On est un peu perdu·e et pourtant ici encore c’est l’été. C’est la fête de la saucisse grillée.