Nous nous sommes réuni·es hier, et nous avons décidé de ne commencer la saison qu’en 2021, et donc d’annuler les deux rendez-vous prévus cette fin d’année. Nous avons cherché des solutions mais nous n’avons pas trouvées. Parce que ce n’est pas viable de fonctionner avec une jauge réduite, parce que nous sommes plusieurs à ne pas vouloir être bâillonné·es, parce que nous préférons garder le silence que de faire semblant, ou à moitié, parce qu’ici on se touche, et que la chaleur humaine est notre plus précieux carburant. Nous verserons aux artistes la moitié du cachet prévu, pour les aider un peu. Nous sommes attristé·es et espérons commencer en beauté en janvier. Gardez confiance et surtout cessez d’écouter les messages qui véhiculent la peur. Prenez soin de vous vraiment, osez ça, de vous, corps et âme.
La Taupe à visage découvert

Depuis que j’ai écrit ce petit mot, que je n’ai pas envoyé, les choses ne se sont pas calmées, mais moi, oui. Le langage guerrier continue à tour de bras et d’effets d’annonces ! Bien, pas envie d’entendre ni de nourrir ce feu nauséabond, et surtout pas d’user de ce vocabulaire. Stoppons ce discours en ne lui prêtant pas nos oreilles qui ont de belles choses à écouter, de belles paroles à entendre. À bientôt de vous serrer dans mes bras.
Anne